Neuropsychologie et pathologies psychiatriques

La neuropsychologie clinique a tout d’abord trouvé sa place dans les services de neurologie. Puis, son intégration dans les services de psychiatrie est apparue, bien que beaucoup plus récente. En psychiatrie, du fait de l’absence de sites lésionnels précis, la neuropsychologie clinique s’enrichit de différentes approches (neuro-imagerie, psychologie cognitive…) afin de mieux comprendre la genèse des troubles cognitifs, émotionnels et du comportement. Dans des pathologies telles que la schizophrénie ou les troubles bipolaires, les troubles cognitifs peuvent être spécifiques et massifs, à l’origine de répercussions importantes dans la vie quotidienne des patients. Le bilan neuropsychologique permet d’évaluer de manière standardisée les fonctions cognitives, notamment attentionnelles, mnésiques et exécutives. Il a pour objectif de rechercher et comprendre les processus déficitaires et préservés, afin de faire une extrapolation sur le potentiel fonctionnel du patient pour lui proposer par la suite des solutions spécifiques et adaptées.